search
top
Vous parcourez: Japon

Kobe : visiter pour manger ou manger pour visiter ?

Kobe évoquait pour moi les tremblements de terre et pour Nico, le bœuf. Nous n’avions pas tout à fait tort, voire un peu raison… Nous avons passé du temps au mémorial du séisme de 1995 et avons mangé du bœuf. Mais n’oubliez pas que ces deux expériences ne peuvent en aucun cas résumer une ville portuaire historique et habitée actuellement par plus de 1,5 million d’habitants !

(suite…)

Mots clés qui ont permis de trouver cet article :
  • anything

Shimanami Kaido depuis Onomichi : une piste cyclable de 70 kilomètres

Pour ce voyage au Japon version 2016, la seule chose prévue avant d’arriver était de parcourir à vélo la piste cyclable Shimanami Kaido longue de 70 kilomètres. Cependant, pour ne rien changer à nos habitudes, rien ne fut préparé avant d’être réellement sur place : pour une fois cela s’est avéré un peu plus compliqué que prévu…

(suite…)

Une rapide escale à Matsuyama

Un peu secoués par nos derniers jours près du volcan Aso, nous quittons précipitamment l’île de Kyushu et débarquons sur l’île de Shikoku. Comme à notre habitude, c’est en stop que nous rejoignons la ville de Matsuyama, capitale de la préfecture d’Ehime. (suite…)

À l’assaut du mont Aso – partie 2

Ravis par notre première approche du volcan Aso, nous n’en restons pas là et planifions cette fois de gravir les monts Takadake et Nakadake. En effet, il semblerait que tout en restant dans la zone autorisée au public, cette randonnée permette de s’approcher davantage du cratère d’Aso san. (suite…)

À l’assaut du mont Aso : découverte depuis Kijimadake

Sur l’île de Kyushu se trouve Aso san, le plus grand volcan actif du Japon voire du monde : nous nous devons donc de passer quelques jours dans cette région ! Au programme : randonnées, cratère fumant, moines guerriers marchant sur des braises, ascension du mont Kijimadake, vélo dans la caldeira, coulées de lave à escalader et lever de soleil. (suite…)

« Entrées précédentes

top
Suivez-nous !

Recevez chaque nouvel article directement par email.

Vous pouvez également nous suivre depuis notre flux RSS.