search
top

Chocolate Hills depuis Sagbayan

Sagbayan - Chocolate Hills

Sagbayan – Chocolate Hills

La légende veut que ces petites collines couleur chocolat (durant la saison sèche) soient le fruit des pleurs d’un géant au coeur brisé… Il est possible également que tout simplement suite aux pluies et à l’érosion, paf ça a fait des chocohills ! En attendant de savoir qui de la géologie ou du mythe philippin a raison, nous, nous avons sillonné ce petit coin de l’île de Bohol pendant plusieurs jours à la recherche DU point de vue sur les Chocolate Hills en commençant par Sagbayan.

De Tagbilaran à Sagbayan

Bien que nous utilisions en général les guides de voyage avec parcimonie, une petite phrase avait retenu mon attention dans le LP 2015 “For less touristy Chocolate Hills, your best bet is northeast of Sagbayan on the road to Danao”. Ok, ok, je ne suis pas bilingue mais vu l’engouement certain pour ce haut lieu touristique, c’est parti pour Sagbayan, qui devrait pouvoir allier beauté des paysages et calme relatif !

Nous quittons donc Tagbilaran avec notre moto bien chargée : deux Bicnic et leurs 25 kilos de maison (10 kg chacun de gros sac + 2 à 3 kg de bagage à main) : direction Sagbayan ! Nous planifions de passer par des routes secondaires pour contourner la circulation des grands axes. Sauf qu’au lieu de routes secondaires, il semblerait que notre GPS nous ait proposé des petits chemins de rando plus sympas les uns que les autres : mention spéciale pour celui qui traverse la décharge des ordures ! Ce n’est pas vraiment grave, nous avons du temps, rien de vraiment planifié et surtout n’avons même pas crevé ! C’est donc un peu fourbus (en réalité ankylosés des genoux et surtout des fesses !) que nous découvrons le long de la route les premières fameuses petites collines. On s’approche doucement de Sagbayan et justement on voit un “Sagbayan Peak” fléché. Youhou, on a trouvé un endroit où il doit y avoir un beau panorama ! Cependant nous cherchons d’abord un hébergement pour poser les sacs. Le problème c’est que dans la petite bourgade de Sagbayan, on cherche, on cherche, mais on ne trouve pas. Enfin si, on trouve une “accomodation 88” qui nous demande trop cher à notre goût pour une piaule qui sent le renfermé. Ce n’est que le début de l’après-midi donc on décide de passer notre chemin. Sauf que notre chemin nous serons obligé de le continuer jusqu’à Carmen située à 20 km de là où nous trouvons enfin notre bonheur. Du coup il est 15h et les collines ne bougeront probablement pas d’ici demain : on se repose donc en cette fin de journée !

Sagbayan Peak

Le lendemain matin, nous partons à la découverte de ce peak repéré la veille. On reprend la route en sens inverse, on est ravi car le parking est quasiment vide, on s’acquitte avec le sourire du droit d’entrée (50 pesos par personne) et c’est parti ! C’est parti pour l’étonnement et la stupéfaction… Oups, on se demande où on a mis les pieds : en fait on dirait un parc d’attraction en faillite. Qu’importe, les dinos, les figurines disney, la volière aux papillons et le panorama sur l’île nous aurons diverti quelques minutes. Pour ce qui est de la vue sur les Chocolate Hills, il va falloir que l’on creuse encore un peu !

Sagbayan peak - chocolate hills

Sagbayan peak

Vue depuis le Sagbayan Peak

Vue depuis le Sagbayan Peak

Une colline en chocolat parmi tant d’autres

Premier arrêt, premier échec. Qu’à cela ne tienne, on va prendre une petite route et partir nous même à l’assaut de ces petites collines. On a jamais vu un Bicnic faillir devant du chocolat ! On se balade donc en moto dans de jolis paysages et puis je me dis qu’il doit peut-être être facile de monter sur une petite colline. Allez allez… Et bien non, ce ne sera pas sur celle-ci car j’ai plus facile à m’empêtrer dans les herbes hautes et à glisser qu’à grimper !

Chocolate hills autour de Sagbayan

Chocolate hills autour de Sagbayan

Hilltop 360° viewpoint

On ne s’avoue pas vaincu pour autant puisque sur la route nous avons vu un autre point de vue indiqué. C’est reparti : à nouveau personne sur le parking et à nouveau 50 pesos de droit d’entrée à payer. On nous a promis une vue à 360 degrés et on ne nous a pas menti. Nous passons un agréable moment sur ce site qui nous offre certes une belle vue, mais rien de magique comme semble nous promettre tous les guides…

Vue du 360° Hilltop - Sagbayan

Vue du 360° Hilltop – Sagbayan

Hilltop 360° viewpoint - Sagbayan

Hilltop 360° viewpoint – Sagbayan

La première journée aux Chocolate Hills s’achève presque et nous ne sommes pas encore sous le charme de cet endroit : oui, les petites collines qui surgissent un peu au hasard dans le paysage sont mignonnes, mais il n’y a pas non plus de quoi être subjugués.
On commence à s’interroger sur la beauté de ce lieu. En effet, parfois touristes ou voyageurs mettent tant de temps, d’énergie voire d’argent et ont tant pensé, rêvé ou idéalisé un lieu avant de s’y rendre qu’une fois sur place nous pouvons manquer de discernement et affirmer que cet endroit est juste IN-CROY-YYYABLE !
Pour l’instant pour nous, ce n’est pas tout à fait le cas, les Chocolate Hills nous laissent réellement sur notre faim : peut-être n’avions-nous juste pas encore trouvé la bonne place ?

Laisser une réponse

CommentLuv badge
 

top
Lire les articles précédents :
Un petit poisson entre les Philippines et le Japon

Le poisson cru Un grand merci à tous ceux qui ont cru à ma petite histoire du 1er avril !...

Fermer
Suivez-nous !

Recevez chaque nouvel article directement par email.

Vous pouvez également nous suivre depuis notre flux RSS.