search
top

Une attente insoutenable

Partis en février 2013, rentrés en août de la même année, réintégrés à plein temps dans notre vie parisienne depuis le 1er septembre 2013, nous espérons depuis que le « to be continued » à la fin de notre vidéo n’était pas un mensonge…

Repartons !

Depuis notre belle aventure en 2013, la vie à Paris a donc repris son cours normal avec un rythme travail / voyages. Nous ne nous sommes pas privés d’aller en escapades dans des contrées plus ou moins éloignées et ce pour plus ou moins longtemps : Londres, New York, Amsterdam, le Montenegro et l’Albanie, l’Ecosse, les Philippines (Palawann), Barcelone… Bref les Bicnic voyagent et sont heureux (certes bloguent peu) mais continuent de rêver à un voyage plus long ! Et si on tentait ça pour 2016 ?

Pourquoi ?

Ce n’est donc pas faute de parcourir le monde et d’y prendre toujours autant de plaisir, mais il y a parfois un sentiment de frustration de ne pas être allé au bout de notre découverte. Cela a été flagrant en février 2015 lorsque nous avons découvert l’île de Palawann (aux Philippines) en seulement deux semaines. Quel bonheur d’atterrir à Manille après 24 heures de voyage, de s’y retrouver coincés avec quatre cartes bancaires ne fonctionnant pas, de passer quatre heures sur internet et au téléphone pour contacter nos banques respectives : pas de problème, cela fait partie du jeu (et il en vaut la chandelle ;-)) mais sur deux semaines… d’un coup c’est plus difficile de « perdre » une journée à établir des transferts d’argent.

Bref, à peine rentrés de ce voyage, on réalise à quel point on a envie de repartir un peu plus longtemps que la durée des vacances scolaires et ce, rapidement !

Quand ?

ASAP ! On croise les doigts pour février 2016 ! L’idée de ne voyager « que » six mois d’affilés nous convient pour cette fois encore. En effet cette durée nous permettra de voyager à notre rythme, à notre budget et sans s’imposer trop de complications professionnelles. Et puis on pourra toujours repartir deux ans après 😉

Où ?

Interdiction de trop y penser du moment que l’accord de mon boulot n’est pas officiel. Mais peut-être encore un tour du monde le l’Asie, ou un tour du monde d’un pays ou deux. Aucunes autres restrictions que celle de prendre au maximum notre temps, d’écouter nos envies et de nous adapter aux rencontres faites sur la route !

Comment ?

Cette fois encore Nico n’a pas vraiment de soucis à se faire pour obtenir une disponibilité : depuis 2013 il est devenu indépendant. Non seulement son statut lui accorde une assez grande liberté de décision mais en plus son comptable lui a expliqué qu’une interruption de six mois pouvait être gérée sans problème !

Reste Bicou. Un mi-temps annualisé comme la dernière fois représente toujours une solution avantageuse. La demande est déposée depuis mars 2015 et c’est donc depuis que le suspens dure. Après bientôt quatre mois, l’attente est insoutenable ! Les réponses arrivent au compte-gouttes et je croise les doigts tous les soirs pour trouver un courrier m’annonçant la bonne nouvelle.

Ecrire ce billet est pour moi un pas de plus vers la réalisation de notre futur projet : espérons que le titre du prochain article sera à nouveau « Nous partons ! »

Les bicnics à l'aéroport

Repartons !

3 réponses à “Une attente insoutenable”

  1. Jennifer dit :

    C’est génial de partager ton expérience. Dis-moi, as-tu aimé visiter l’Albanie ? J’ai beaucoup entendu parler de ce pays et ça m’a donné envie de m’y rendre. Toutefois, je voudrais avoir des avis avant de sauter le pas.

    • Nico dit :

      Salut, il y a pas mal de trucs sympas à faire en Albanie, il serait très difficile de tout résumer en un seul commentaire. Le meilleur étant pour nous les montagnes au nord (thethi) car peu visitées (et difficiles d’accès) mais magnifiques. Nous avons moins apprécié la côte, bien trop balnéaire pour nous mais on parvient tout de même à trouver des endroits sauvages !
      Saute le pas, tu ne risques presque rien et tu te feras ta propre opinion !

  2. Elisa dit :

    L’Asie est, sans aucun doute, mon continent préféré !
    J’espère vraiment que vous aurez l’occasion de réaliser votre projet et de nous faire partager vos expériences ! Bon courage !

Laisser une réponse

CommentLuv badge
 

top
Lire les articles précédents :
Notre demande de visa chinois à Bangkok

Précédemment, Nico a expliqué comment obtenir sans trop de difficultés un visa chinois depuis Bangkok. Maintenant, je vais vous raconter...

Fermer
Suivez-nous !

Recevez chaque nouvel article directement par email.

Vous pouvez également nous suivre depuis notre flux RSS.