search
top

Un petit poisson entre les Philippines et le Japon

Le poisson cru

Un grand merci à tous ceux qui ont cru à ma petite histoire du 1er avril !
Loin des tracas quotidiens, ça faisait deux jours que je réfléchissais à ce que je pourrais baratiner pour le 1er avril sur le blog. Mon histoire est née durant une après-midi fort ennuyante à attendre que les phares de notre moto soient réparés (enfin que l’interrupteur des phares et non les ampoules, mécanos réfléchissez 2 secondes avant d’agir !). Nico ne validait qu’à moitié (je comprends en même temps ça lui donnait un petit air bête), mais faute de mieux, je me suis décidée pour cette histoire de coréen. De ce fait, cet article a été écrit alors que nous n’étions pas encore arrivés au Japon !

Décalage horaire…

Depuis c’est chose faite et Nico se débrouille plutôt pas mal en japonais : on va tester ça cet après-midi avec son passage chez le coiffeur… Cependant avec les connections internet si difficiles aux Philippines, nous n’avons pas pu poster d’articles depuis longtemps. Quelques-unes de nos aventures à Bohol et Camiguin sont donc écrites mais pas illustrées : nous les posterons dans les jours qui suivent en fonction du mauvais temps à Kyushu. Je vais tout de même essayer de ne pas prendre trop de retard car j’ai déjà envie de parler du Japon où nous avons été accueillis par les cerisiers en fleurs, mais ça c’est pour plus tard !

Laisser une réponse

CommentLuv badge
 

top
Lire les articles précédents :
Arrivée surprenante au Japon

Après deux mois passés aux Philippines, notre visa touche malheureusement à sa fin et il est temps de nous envoler...

Fermer
Suivez-nous !

Recevez chaque nouvel article directement par email.

Vous pouvez également nous suivre depuis notre flux RSS.