search
top

Un mois avant le départ

À un mois pile du départ, la question du matin fut « Alors encore un mois, ou plus qu’un mois ? ». Les avis divergent sur le sujet et nous avons chacun notre point de vue.

Version Nico : encore un mois !

Évidement encore un mois à bosser ! Mais, perso, je ne suis pas tout à fait du même avis (et comme j’écris l’article, je n’ai rien à ajouter sur ce paragraphe).

Version Bicou : plus qu’un seul mois !

On attaque la dernière ligne droite et vu les préparatifs qu’il nous reste à faire, cela risque de passer très vite.

Choisir un itinéraire à cause des visas

Nous aurions voulu pour cette deuxième édition ne pas avoir d’itinéraire pré-établi et simplement se décider au jour le jour. Mais la réalité du monde et des visas nous a obligé à poser quelques jalons. Quand je dis quelques, ce sont pour l’instant deux billets d’avion achetés. Le premier l’est depuis août (je pense qu’il y avait une envie d’être sûrs du jour du départ !), et nous venons seulement d’acheter le deuxième. En effet, pour pouvoir déposer une demande de visa philippin, il faut présenter un billet de sortie du territoire. 59 jours après notre entrée aux Philippines, nous avons donc prévu de nous envoler vers le Japon. Et de la même façon, pour pouvoir entrer au Japon, il nous faudra tout de même présenter un vol de sortie. Cependant l’idée de l’Australie s’est dangereusement éloignée et nous risquons d’acheter un vol à destination des USA !

Ne rien figer et profiter des opportunités ferait une bonne résolution 2016 !

En somme pour l’instant nous avons une ébauche d’itinéraire qui nous suffit amplement :

  • 1er février 2016 – 31 mars 2016 : Philippines
  • 31 mars 2016 – 31 mai 2016 : Japon (avec deux rendez-vous importants : le 9 mai puis le 23 mai, chaque équipe devrait se reconnaître)
  • 1er juin 2016 – août 2016 : États-Unis

Banque – Western Union

L’argent, le nerf de la guerre ?

Si nous allons aux Etats-Unis, pour la première fois nous pourrons utiliser le formidable réseau de banques partenaires proposé si généreusement par la BNP qui permet de retirer de l’argent à l’étranger sans payer de commissions. Oh my god ! Il faut savoir qu’à part cela la BNP ne propose rien d’autre que de nous facturer chaque retrait et cela m’horripile. En même temps dernièrement on n’a pas pu trop les engraisser puisque lors de notre dernier voyage aux Philippines, nos cartes ont été bloquées pour des raisons de sécurité… Ah bah oui, à Manille avec 10 euros en poche et un vol pour une île sans distributeur le lendemain matin, je me sentais confiante…

Bref nous allons voir avec la Société Générale dans les jours qui viennent si elle propose un forfait toujours aussi intéressant qu’en 2013.

Par ailleurs, nous venons de finaliser notre inscription à Western Union qui nous assure de pouvoir nous transférer de l’argent quasiment n’importe où aux Philippines (même à Sipalay, j’en suis sûre !). C’est ce système de transfert d’argent qui nous a bien dépanné lors de notre mésaventure avec Visa. Il est possible très facilement de s’envoyer de l’argent mais pour pouvoir le faire plus régulièrement et sans limite de montant (ou presque, 5000 euros !) Western Union demande à valider son dossier en envoyant quelques pièces justificatives, et c’est fait !

Déménagement

Depuis que nous préparons cette deuxième édition, nous savions que ce qui nous pèserait le plus serait la location de notre appartement et l’organisation du déménagement aller, puis retour (bon pour celui-là on a encore le temps).

Pour la location, merci leboncoin, en moins de 10 jours c’était réglé ! Reste qu’il faut emballer, cartonner, préparer ce que nous emporterons, ce dont nous aurons besoin pour nos quelques jours en transit avant le départ et déménager avec nos p’tits muscles. Courage, après nous allons vivre 6 mois avec 12 kilos de bagage chacun : tout ce bazar nous semblera sûrement superflu !

Derniers achats et formalités (courrier, impôts…)

Ce sont les petites choses auxquelles on pense, on repense, on se rappelle et puis finalement on se retrouve la veille du départ à réaliser qu’on à complètement oublié… Alors on post-it, on post-it et on essaye de penser à peu près à tout avant le jour J !

Post-its de préparatifs avant le départ

Post-its !

Fêter les 95 ans de mamie, fêter Noël de rattrapage, profiter de la famille et des amis qui nous manqueront en voyage

Oui, oui, la fameuse mamie, vous allez finir par tous bien la connaître ! Finalement de tous les points de notre todo list c’est celui-là le plus agréable et pour lequel le temps va peut-être le plus nous manquer. Certes en voyage pas d’inquiétude, nous rencontrerons des personnes formidables, mais ce n’est pas une raison pour oublier toutes celles qui sont déjà auprès de nous au quotidien !

 

Alors oui, il va encore falloir se lever quelques fois pour aller bosser et bien organiser son travail pour son/sa remplaçant(e), mais après…

Cette année, je prends mon temps

 

Une seule réponse à “Un mois avant le départ”

  1. Lucie dit :

    What?! In the US! Au pays du Père Noël Coca-Cola!!
    Eh ben… Y en a qui sont prêts à faire de sacrés sacrifices pour voyager 😉
    Ca va vous faire un choc en arrivant du Japon!
    Bon courage pour les derniers préparatifs!
    Lucie Articles récents : God Jul!My Profile

Laisser une réponse

CommentLuv badge
 

top
Lire les articles précédents :
Nous partons six mois ! Mais où ?

Après une attente interminable, j'ai enfin eu la réponse de mon travail... Mon mi-temps annualisé est accepté, nous (re)partons six...

Fermer
Suivez-nous !

Recevez chaque nouvel article directement par email.

Vous pouvez également nous suivre depuis notre flux RSS.