search
top

Itinéraire, quelle sinécure !

La vie est faite de concessions, un itinéraire aussi…

Un homme se construit de ses frustrations, un itinéraire aussi…

Le chemin que l’on choisit nous ouvre de nouvelles possibilités, un itinéraire aussi..

Le premier guide du routard

Le premier guide du routard

Il y a maintenant plus d’un an de ça, lorsqu’au Vietnam nous trinquions à notre projet, c’était avec la petite idée d’y retourner. Nous venions d’y passer trois semaines et nous avions eu le temps de ne faire que le quart de la moitié de ce qui avait été envisagé. En réalité nous avions simplement pris le temps de vivre cette découverte au jour le jour et non selon un itinéraire plus que formaté par guides du routards et autres lonely planet. D’ailleurs, durant nos premiers jours, nous n’avions pas arrêté de croiser et recroiser les mêmes routardiens (entendre accros au routard, ce qui est parfois différent de routards) : cela nous avait mis la puce à l’oreille et incité à laisser le guide au fond du sac.

Voici une excellente recette pour vous concocter un itinéraire à votre image.

Les premières envies

Passage obligatoire, noter TOUS les pays que l’on a envie de découvrir.

Pour nous en vrac c’était : retourner au Vietnam et en Indonésie et découvrir les Philippines, la Corée, la Chine, le Cambodge, la Birmanie, le Japon, le Laos, la Mongolie… Heureusement au moins on était fixé sur l’Asie ! Bon courage à ceux qui visent le tour du monde !

Après un rapide calcul, il y a forcément une contradiction. C’est le défaut de beaucoup de voyageurs : partir longtemps mais en courant. Un pays différent toutes les trois semaines, c’est maximum deux jours dans chaque lieu.

Qui prétend vivre Paris en deux jours ?

La voix de la raison

Rapidement il va falloir faire un premier choix. Là, les dilemmes vont vraiment commencer. Pour vous, le choix est peut-être évident, pour votre voisin aussi : mais quand vous devrez vous mettre d’accord, ça va se corser !

Technique approuvée par les Bicnic :

  1. établir en commun une liste raisonnable de pays
  2. chaque participant range les pays par ordre de préférence. Attention, cette étape est cruciale, il faut respecter l’intimité de chaque votant et son anonymat dans le cas de trois participants et plus ! Tout est bon, isoloir, WC de TGV, contrôle d’huissier et tutti quanti. Vous vous devez d’être sérieux et appliqués pour que cette étape soit une réussite. La préférence que l’on va accorder à un lieu plutôt qu’un autre est très subjective : elle repose sur des retours d’expériences vues, lues, entendues… mais il faudra faire un choix !
  3. faire preuve d’un esprit analytique et impartial en croisant les listes : si besoin recourir à une personne tierce (non, pas mamie qui risque de ne pas être totalement objective). On ne veut pas vous faire peur mais si vous êtes comme nous, il se peut que chaque participant ait une liste opposée. D’où les compromis et autres frustrations de l’introduction ! Voyez par vous-même :
Itinéraire - un choix difficile

Itinéraire – un choix difficile

Si vous avez bien suivi les trois étapes et donc fait preuve d’une impartialité parfaite, vous obtiendrez alors normalement LA liste des pays que vous traverserez ! Si ce n’est pas le cas, un seul mot d’ordre : partez séparément car vous n’arriverez jamais à vous mettre d’accord (train ou bus de nuit, taxi ou à pieds, spicy or not spicy, aircon ou fan, eau froide ou chaude ?).

Pour nous ce sera : Birmanie, Chine, Philippines, Indonésie et quelques jours au Japon. Les plus attentifs d’entre-vous remarqueront que finalement, contrairement à nos premières intentions, le Vietnam ne fera pas partie de notre périple. D’autres noteront également que non, nous n’irons pas à Angkor : aaah les frustrations…

Un itinéraire fixe ?

Ça y est l’itinéraire est presque fixé, il reste juste à trouver l’ordre des pays. Idée qui plait à beaucoup de voyageurs : suivre le soleil. Qui n’a jamais rêvé d’un été sans fin ? De nombreux camarades voyageurs ont fait de magnifiques tableaux pour la météo. Des sites spécialisés existent, on peut aussi s’amuser à faire une simple feuille Excel, merci à Christophe qui est revenu depuis un bon moment déjà !

TDM saisons

En fin d’élaboration d’itinéraire, il faut garder en mémoire quelques petites choses importantes pour ne jamais être en contradiction avec son idée du projet :

  • il n’y a aucune obligation à suivre cet itinéraire : il existe, c’est bien, mais il ne nous fera pas la tête si on le modifie au dernier moment !
  • il ne faut pas prévoir de timing trop serré (Angkor en deux heures, ça ne vaut peut-être pas le détour)
  • ne pas réserver tous ses vols avant de partir. Sinon, cela reviendrait à s’ôter la possibilité de faire face à une envie subite de rester ou de partir…

Un itinéraire pour se donner des ailes oui, un itinéraire pour se fixer à terre, non !

 

Bon, évidemment ça c’est dans l’idéal, car entre les visas (qui remettent bien les idées et les dates en place) et les rendez-vous en terre inconnue, il se peut que l’itinéraire se fige d’un coup… mais chuttt ! Bref, ça donne ça :

Notre itinéraire

18 réponses à “Itinéraire, quelle sinécure !”

  1. hediilya dit :

    De la difficulté d’être 2! 😉
    L’itinéraire rassure et est sans doute fait pour finalement ne pas être suivi, ça aide à patienter avant le départ, à focaliser ses envies, à éviter de se disperser. C’est plus qu’imaginer les promesses de la route… Pour ma part j’adore le peaufiner pour le plaisir. Have fun.

  2. Nico dit :

    Même si nous sommes deux et que nos souhaits étaient opposés (à notre grande surprise d’ailleurs) nous n’avons pas eu de mal à se mettre d’accord.
    Le plus dur pour moi a été d’accepter la suppression du Laos. Ce n’est que partie remise :p

  3. Choisir c’est renoncer ! En même temps il faut bien avoir des destinations encore inconnues pour quand vous repartirez 😉

  4. Bicou dit :

    Exactement ! Et puis le Cambodge n’est pas très loin du Laos, ça tombe drôlement bien…

  5. Isabelle dit :

    et Taiwan ???? dommage …. vous passez au dessus …

    • Nico dit :

      La partie verte se faisant par la terre, je n’ai pas dit qu’on n’y passera pas 😉
      En vérité, je ne sais pas encore et préfère ne pas trop prévoir, je pourrai ainsi changer d’avis !

    • Bicou dit :

      Après un rapide survol du blog d’Isabelle, je comprends mieux le lien avec Taiwan ;-). Frustrations, concessions, possibilités, choix… mais comme dit Marco Paulette, il faut bien se réserver des destinations inconnues pour les prochains voyages !

  6. tifleur dit :

    Avec vous, je découvre comment organiser un voyage (certes vachement loins longs) mais quand même!

    • Bicou dit :

      Et si en plus nous arrivons à te faire sourire (de temps en temps), à te questionner (parfois), à t’indigner (pourquoi pas), à te faire rêver (un peu), rêver de voyager (beaucoup) et surtout au final à voyager à ton tour (passionnément), alors notre blog est sur la bonne voie !

  7. Kushi dit :

    Pourquoi le Japon et pas le Cambodge ? Le Japon c’est cher, ça mérite plus de temps et c’est un peu excentré sur votre trajet. Pour le Cambodge deux semaines suffisent et Angkor wat quoi ! En plus ça sera moins cher et ça vous permettra peut-être de prolonger votre voyage et d’aller au Laos 🙂

    Je voulais juste foutre un peu la merde mais moi je dis ça je dis rien ! Bises du Myanmar !

    • Nico dit :

      Tu sais quoi Mr Connard ? Tu arrives à me faire douter :p
      Mais comme on l’a dit, rien n’est figé et si on décide au dernier moment de partir au cambodge, ça ne sera pas un problème.
      Mais le Japon quoi ! J’en rêve depuis tout gosse.

      • Kushi dit :

        Si tu en rêves depuis tout gosse tu auras un sentiment de trop peu en deux semaines !
        Et sinon si vous gardez le Myanmar en premier, vous allez prendre une claque. C’est vraiment très dépaysant ce pays et je pense que nous vivons ses derniers instants avant l’invasion des touristes qui est entrain de se faire. Très bon choix donc, je veux pas en partir !

  8. Mr Panda dit :

    Heyy sympathique comme petit programme !
    Je viens de tomber sur votre blog, viens de lire quelques billets, SYMPA ! blog à suivre !

    D’ailleurs petite chose assez drôle , je pars Début avril pour faire le tour de l’Asie du sud est 😉 !

    Bon préparatifs , bonne continuation !
    A bientôt sur la route 😀 !

    • Nico dit :

      Salut !

      J’espère bien que ce sera sympa 🙂
      Indique-nous ton itinéraire, on est jamais contre un petit apéro voyageurs dans un endroit incongru :p !

      A bientôt !

      • Mr Panda dit :

        Au mot « apéro » mon esprit de sudiste est en éveil et vous répond :  » Toujours prêt !  »
        Je pars le 17 Avril pour Saïgon, Un Visa d’un mois pour remonter jusqu’au nord du pays, à la mi-Mai je traverse la frontière terrestre avec le Laos, rebelote pour un mois de visa , mais cette fois je descend dans le sud du pays. Et là !! Flou artistique, deux choix : boucle en Thaïlande puis Cambodge ou boucle au Cambodge et petit avion pour Taïwan ( pas besoin de visa sur une plage de 90 jours à la seule condition d’avoir un billet d’avion pour sortir du pays = Plutôt pratique et/ou sympa !! )
        De toute façon le but est de faire un maximum de volontariat/Woofing/helpX/Coushsurfing pour faire durer le budget donc le voyage 😀 !!

        Voili voilou voila !

  9. Je suis justement en train de préparer ma liste de pays.. et des lieux incontournables par pays. C’est pas facile, mais quel plaisir !!!

    Profitez bien !!
    Camille – L’Oiseau Rose Articles récents : Bien s’équiper pour un voyage autour du monde !My Profile

  10. Vraiment jalouse de votre tour de voyage ! J’ai hâte d’en faire un, bientôt !
    Bonne continuation et bonne découverte de l’Asie 😉

    Enza

Laisser une réponse

CommentLuv badge
 

top
Lire les articles précédents :
Avion
Voyage : comment annoncer son départ ?

Pour moi la question est : "Comment l'annoncer à Mamie ?", mais je pense qu'on peut retrouver toutes sortes de...

Fermer
Suivez-nous !

Recevez chaque nouvel article directement par email.

Vous pouvez également nous suivre depuis notre flux RSS.