search
top

Bagan la magnifique, Bagan la merveilleuse

Sincèrement, notre première expérience de Bagan fut mauvaise et décevante : chaleur, poussière, vélos de mauvaise qualité, carte incohérente. Bref, on en chiait et on ne voyait littéralement que des tas de briques. Et puis, Bagan s’est ouverte à nous et nous y sommes finalement restés quatre jours.

Retour sur la visite immanquable de Birmanie…

Bagan

Un peu d’histoire

Bagan (anciennement Pagan) est une ville de Birmanie située dans la région de Mandalay. La ville, ancienne capitale du royaume de Pagan, fut fondée au 9ème siècle et les différents rois qui se sont succédé sont à l’origine de la construction d’innombrables temples bouddhistes. Durant son heure de gloire (1044 – 1287), la ville comptait un demi-million d’habitants : seuls les édifices religieux construits en brique ont traversé le temps. Bien que de nombreux tremblements de terre aient eu lieu jusqu’à nos jours, Bagan reste un site archéologique extraordinaire, toujours adoré par des milliers de fidèles bouddhistes. Lorsque le voyageur découvre Bagan, ce sont des centaines de pagodes et de stûpas s’étendant à perte de vue qui s’offrent à son regard.

Arrivée à Bagan et bons plans

Hôtels

Pour l’hébergement, il y a trois possibilités : Nyaung U où il y a la gare des bus, Old Bagan à 4 kilomètres (hors de prix) ou bien New Bagan (4 kilomètres environ vers le sud) plus proche des temples importants (et là où vont tous les touristes et tous les tous tristes) mais aussi beaucoup plus chère (et c’est de pire en pire).
Dormir à Nyaung U est une bonne idée car c’est moins cher, la station de bus est à côté (pas de frais de taxi pour repartir…) et enfin, la ville est assez sympa : on peut se perdre dans le petit village alentour où les locaux vous salueront tous plus chaleureusement les uns que les autres.
Même pour les plus peureux, pas d’inquiétude : pas besoin de réserver. Ne cherchez pas à le faire, certains routards que nous avons croisés voulant absolument réserver se sont retrouvés dans une chambre minable à $50 (mais dans New Bagan, plus proche des temples mais loin de la gare de bus). Comme d’habitude, tous les hôtels des guides sont complets mais il y en a d’autres 😉 ! Même en arrivant en fin d’après-midi, nous avons trouvé une chambre à $25 cinq minutes après être descendus du bus : salle de bain privée, douche chaude et clim (datant des années 50 mais elle était là). OK, ce n’est pas l’hôtel du siècle mais le lieu nous a bien plu quand même, l’accueil était adorable et nous avons eu un bon fou rire à rechercher notre clé oubliée dans la chambre avec le système D Birman : un bout de bambou avec un clou au bout ! Pour couronner le tout, nous captions le wifi de l’hôtel voisin dont on avait le code grâce à l’entraide bien connue des routards internationaux, royal !
À noter, il existe d’autres guest houses avec des chambres à $15 mais il faut venir un peu plus tôt si on n’a pas de réservation (vers 11h) car elles sont prises d’assaut le matin.

Restos

Deux coups de cœur :

  • le restaurant végétarien presque en face de l’hôtel May Kah Lar où nous nous sommes régalés d’un plat de nouilles sautées pour 1500 Kyats / pers (environ 1,5€). Le resto ne paye pas de mine mais ce qu’il y a dans l’assiette est bon et vraiment bon marché !
  • Le Weather Spoon’s qui a su combler nos envies de bouffe occidentale. C’est assez cher mais qu’est-ce que c’est bon ! Le charmant propriétaire, Win Tun, vous accueillera avec le sourire et saura répondre à toutes vos attentes ! Pour un bon repas, prendre pour commencer un jus de citron gingembre en apéritif, enchainer avec une chicken salad et surtout, terminer avec un pancake à la banane nappé de son chocolat belge (!) chaud : un régal ! Profitez-en pour laisser votre marque sur les murs où de nombreux autres routards sont passés ! Ce restaurant n’est pas encore dans les guides mais vu son succès, ça ne saurait tarder… Routard et autre Lonely Planet, il serait temps de retourner en Birmanie, vos guides qui ont 10 ans sont périmés !
Weather Spoon's

Au Weather Spoon’s

Bagan en trois jours

À Nyaung U, il y a évidemment une pagode mais gare à l’indigestion ! De plus, beaucoup de groupes y viennent, du coup, de nombreuses échoppes pour vous vendre tout et n’importe quoi jalonnent le parcours. On peut même acheter des rubis (véridique) ! Préférez donc une balade à pied dans le village voisin, c’est bien plus intéressant.

Pour se rendre sur le site archéologique de Bagan, rien de mieux qu’un vélo. Il y a aussi des calèches un peu partout dont on ignore les prix, nous ne les avons pas empruntées. Pour les plus courageux, il est aussi possible de faire de la marche à pied. Dans tous les cas, partez soit tôt le matin, soit en fin de journée : les couleurs seront plus belles et les températures plus clémentes.

Pour bien prendre le temps de s’imprégner des lieux, nous sommes restés quatre jours, trois étant l’idéal puisque nous n’avons rien fait pendant un jour pour cause de conjonctivite surprise. Attention donc au soleil dans le viseur de votre réflex lorsque celui-ci se lève ou se couche …

Jour 1 : découvrir l’ensemble du site

Enfourcher un vélo et faire un grand tour mais le faire un peu mieux que nous 🙂
Pour notre premier jour, nous avions décidé de partir au hasard. La déconvenue a été importante lorsqu’on s’est rendu compte que les routes étaient des chemins de sable difficilement praticables à bicyclette… À 10h, nous avions déjà très chaud et n’étions pas du tout subjugués par le décor. Il faut dire que nous n’étions montés sur aucun temple et que le site prend vraiment toute sa valeur lorsqu’on prend un peu de hauteur. Ok, nous étions aussi peut-être de mauvaise humeur 🙁 Un petit déraillement en pleine pampa a fini de nous achever ! Surtout que pour une fois, aucun Birman n’a accouru pour nous aider !

Heureusement, la dernière route prise au hasard aura sauvé notre journée. Alors que nous faisions le tour du propriétaire autour des temples du Wi Ni Do Group (point bleu sur la carte ci-dessous), un homme nous a hélés à de multiples reprises. Avec notre moral dans les chaussettes et la chaleur qui n’aidait pas, nous l’ignorions pensant qu’il voulait nous vendre quelque chose qui ne nous intéressait de toute façon pas. Lorsque nous étions presque revenus à nos vélos, Nico s’est finalement retourné pour savoir de quoi il s’agissait. Cet homme ne voulait que notre bien puisqu’il souhaitait simplement nous ouvrir la porte d’un des temples pour nous montrer les peintures murales et les bouddhas. Nous voyant intéressés, il nous propose de monter… Nous voilà donc sur des échelles de bambou, la plante des pieds brulée par la chaleur des briques et le souffle coupé par le paysage qui s’offrait à nous : nous venions de découvrir Bagan…
L’heure n’étant pas propice aux photos, rendez-vous est pris pour le lendemain matin 6h pour le lever du soleil pensant que le site serait toujours aussi désert. C’est donc le cœur léger et le sourire jusqu’aux oreilles que nous sommes revenus à l’hôtel.


Notre itinéraire effectué en vélo pour ce premier jour à Bagan

Jour 2 : se lever aux aurores

Nous avions l’endroit idéal (enfin… nous l’espérions car des touristes rencontrés la veille nous avaient fait comprendre qu’il y avait foule au lever du soleil) et avions loué les vélos la veille au soir pour être au taquet dès 5h (compter 1 heure de vélo), ne manquait qu’une petite lumière (genre lampe frontale) pour illuminer les routes sans éclairage public (!). Comme nous sommes tout de même débrouillards, la liseuse Kindle accrochée au panier du vélo a fait son office !

Pas facile de retrouver ce fameux endroit idéal dans la nuit noire et dans le sable alors que nous y étions allés la veille complètement par hasard… Mais quelle fierté quand nous sommes arrivés pile à l’heure ! L’homme rencontré la veille était là comme prévu et il nous a même reconnus : tout semblait se goupiller à merveille… Arrêtons le suspens : ce fut parfait !

Nous avons vécu un moment magique à voir le soleil se lever, le paysage se dévoiler devant nous, les montgolfières prendre leur envol. Pas de barrière, pas de touriste, juste nous et Bagan.

Lever de montgolfières - Bagan

Jour 3 : randonnée et coucher de soleil


Itinéraire à pied

Bagan semble gigantesque (et c’est le cas :p). Néanmoins, il est possible de faire une belle boucle à pied pour s’affranchir des bicyclettes. Attention cependant, le chemin est un peu monotone puisqu’il faudra longer la route pendant plusieurs dizaines de minutes et la chaleur pourrait en décourager certains ! Nous avons apprécié la mobilité que nous conféraient nos pieds : ne pas s’enliser dans le sable, c’est également très agréable :p

Pagode au coucher - Bagan

Pour le coucher du soleil, les temples conseillés dans les guides sont les plus hauts, certes, mais sont également bondés ! Arrivés assez tôt sur le site, nous avons cru un instant que nous vivrions un bon coucher de soleil en amoureux et les minutes passant, la réalité nous a rattrapés ! Pire que les soldes d’été à Paris : bruit, chaleur, monde et pas de bonnes affaires ! Pas très romantique comme moment. Nous nous sommes donc échappés et sommes allés un peu plus loin sur la première pagode sur laquelle on pouvait monter. On était un peu moins haut mais la vue était superbe également et tellement plus au calme ! Il y a d’innombrables pagodes : à vous de trouver celle qui vous conviendra le mieux pour profiter d’un moment vraiment magique.

Mots clés qui ont permis de trouver cet article :
  • clichés pagodes bagan
  • coucher de soleil bagan

7 réponses à “Bagan la magnifique, Bagan la merveilleuse”

  1. tifleur dit :

    super récit, j’adore!
    Grâce à notre compte à rebours avant NOTRE voyage, je ne suis presque pas jalouse de vous! 😉
    tifleur Articles récents : Muffin aux pommes tout léger presque lightMy Profile

  2. Charlotte dit :

    Top ! Je prends note de toutes ces adresses !! Merci 😉

  3. Charlotte dit :

    Allez, c’est mon tour d’en profiter !!! Merci pour toutes ces infos…Est ce que vous êtes allés au mont Popa également ?
    Charlotte Articles récents : La naissance – The birthMy Profile

  4. Mat dit :

    Un conseil, si vous arrivez à Bagan à trois heures du mat’, c’est un peu flippant car on sait pas ce qu’il se passe et le site de Bagan ne se trouve pas exactement à coté de l’arret de bus, mais si vous avez reservez un hotel vous pouvez poser vos affaires directement et voir un lever de soleil directement en arrivant ! (ok faut etre courageux aussi pour aller pédaler dans le noir…)

  5. Emilie dit :

    Hello, nous cherchons un tempe d’où admirer le lever du solei let qui ne soit pas pris d’assaut, sauriez vous retrouver ou nommer le temple où vous avez vu le lever de soleil le jour 2 ?
    Merci pour vos photos magnifiques

    • Bicou dit :

      Il y avait à l’origine une carte avec un point GPS dans l’article mais grâce à ton commentaire, on s’aperçoit que les cartes des anciens articles ne fonctionnent plus… Néanmoins, si vous avez un peu de temps, je vous conseille de faire comme nous : repérer pendant la journée une bonne place, de la marquer sur une carte (le GPS des téléphone est tout à fait approprié) et d’y revenir le lendemain matin ! Notre petit coin en question se trouvait vers l’ensemble de pagodes appelé Wi Ni Do, nous y étions complétement seuls.
      Bon voyage !

  6. Greg dit :

    Pour completer votre article, ya une super guest house qui s appelle l hostelo dans le new bagan super proche des temples….sympa et pas reuch du tout

Laisser une réponse

CommentLuv badge
 

top
Lire les articles précédents :
Lac Inlé à pied, en bateau ou à bicyclette (partie 2)

Après avoir découvert le lac Inlé à bord d'une barque à moteur, autre programme très en vogue, découvrir les environs...

Fermer
Suivez-nous !

Recevez chaque nouvel article directement par email.

Vous pouvez également nous suivre depuis notre flux RSS.